Tout savoir sur l’agencement intérieur d’une maison

Tout savoir sur l’agencement intérieur d’une maison post thumbnail image

L’agencement et la distribution des pièces dans une nouvelle maison impacte le niveau de confort et la qualité de vie des habitants. Si vous souhaitez aménager votre intérieur en vue de changer de style, donner un coup de jeune ou encore gagner en fonctionnalité et aspect pratique, faire appel à un spécialiste semble être la solution idéale. Si vous avez envie de changement, voici les points à prendre en considération.

Différencier les divers espaces de vie

D’une manière générale, une maison comporte les espaces jours (cuisine, salon, salle à manger, salle d’eau), et les espaces nuits, c’est-à-dire la chambre. Si votre maison est de style loft u studio, il faut user des diverses solutions pour mettre en évidence les différentes parties. Par exemple différencier le carrelage de la cuisine, ou installer des séparations (rideaux, meubles, plaque de séparation, vitrages…) pour marquer la chambre ou l’espace séjour. Vous pouvez même prévoir un petit espace lecture ou un espace pour enfants. Tout cela va déterminer l’agencement de votre intérieur.

L’exposition du soleil pour chaque pièce

L’idéal c’est que chaque pièce puisse disposer d’une fenêtre ou d’une ouverture permettant de faire entrer la lumière du jour. Pour le salon et la cuisine, une exposition plein sud pour obtenir une source de chaleur et de luminosité en hiver est nécessaire. Si vous avez une baie vitrée, le mieux c’est de mettre le salon, la table à manger ou la cuisine à côté. Les chambres seront idéalement exposées à l’ouest afin de bénéficier d’une température plus modérée, agréable en fin de soirée et plus particulièrement en été. Pour la salle de bain ou la buanderie, une exposition au nord où l’exposition est la plus faible serait très bien.

Exploiter les surfaces perdues

Il est aussi nécessaire de bien agencé la maison de manière à ce que les halls et les couloirs ou corridors ne constituent pas une perte d’espace. En règle générale, ces dégagements horizontaux ne doivent pas représenter plus de 10 % de la surface totale de la maison. Il faut également veiller à ce que ces espaces soient suffisamment larges pour que deux personnes puissent s’y croiser et surtout pour pouvoir installer quelques meubles comme une commode ou un porte-manteaux ou un placard à outils.

Le choix de l’escalier

Le choix des escaliers influence aussi considérablement l’agencement de votre intérieur. Pour la plupart des cas, il est préférable d’opter pour un escalier à ¼ tournant afin d’optimiser l’espace. Mais les escaliers en L sont aussi idéals si vous souhaitez exploiter le bas de l’escalier pour en faire un espace de rangement. Les escaliers fixés contre un mur facilitent la circulation. Mais si vous avez un grand espace, vous pouvez vous permettre les escaliers détachés au mur.

Les spécialistes de l’agencement

La personne spécialisée dans l’agencement de l’intérieur d’une maison est l’architecte décorateur. Le décorateur ensemblier, moins connu ou encore le conseiller en architecture plus polyvalent peuvent aussi être sollicités pour vous aider à aménager et organiser votre habitat. Il y a aussi les concepteurs aménageurs qui peuvent vous créer un agencement en fonction de votre espace, de votre goût, de vos besoins et de votre mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *